Des ateliers pour les personnes âgées

Publié le par IG

 

Les pertes de mémoire, les oublis répétés et fréquents,
handicapent la vie quotidienne de la moitié des français de plus de cinquante ans.
Un handicap qui devient préoccupant, mal pris en charge
et qui peut conduire petit à petit à la désocialisation.
 

78,8% des personnes en perte d’autonomie souhaitent un maintien à domicile, selon le Baromètre Autonomie OCIRP 2014. Pourtant, vous savez que si les choses continuent d’évoluer aussi rapidement, votre proche ne pourra pas rester chez lui.
 

Il est donc indispensable de faire travailler sa mémoire le plus tôt possible,
car plus elle est sollicitée, plus les connexions et les transmissions
entre les différents neurones sont renforcées.


Les personnes victimes de leur mémoire s’enferment progressivement
dans un véritable retrait social, de peur de dévoiler leurs faiblesses.
Un retrait social qui mène inéluctablement à l’isolement, à la perte d’autonomie,
et reste à charge des familles.

Les pertes de mémoire ne sont pas inéluctables
Comme tout muscle, la mémoire s’entretient

 

Votre proche vieillit, ou vous-même et vous remarquez
que sa mémoire ou la vôtre est de moins en moins efficace.
 Dans tous les cas, la méthode pour préserver la mémoire est la même :
il faut la stimuler !

 

 C’est le défaut d’entretien pendant la vie professionnelle qui occasionne des problèmes de mémoire à la retraite, mais également le vieillissement normal
et le manque de stimulations extérieures.


Qu’est-ce que la stimulation cognitive ?

C'est le fait de faire travailler ses fonctions cognitives. On peut comparer le cerveau à un muscle. Lorsque vous n’utilisez pas vos muscles, ceux-ci diminuent, vous en perdez les bénéfices et vous êtes handicapés dans la vie. Il en va de même pour les fonctions cognitives. Pour que les troubles n'évoluent pas trop rapidement, il faut les faire travailler !

Travailler les fonctions cognitives avec la stimulation cognitive permet de garder son autonomie et sa vie sociale préservée pendant plus longtemps !

La stimulation cognitive retarde le déclin cognitif, agit sur les capacités nécessaires pour exécuter les tâches du quotidien et favorise le maintien à domicile.
Ainsi, la stimulation cognitive est bénéfique à tous !  En vieillissant, on arrête de travailler. Nos sorties et activités diminuent en raison de problèmes de santé. Les fonctions cognitives ne sont alors parfois plus assez sollicitées pour garder une mémoire intacte.

La stimulation cognitive demande souvent du temps. Pour qu’elle soit efficace, il faut en effet que la personne bénéficie de nombreuses séances.

Pour être efficaces, les exercices ou activités proposées à la personne souffrant de perte de mémoire ne doivent pas toujours être les mêmes. Un exercice fait travailler une seule zone du cerveau. Mais avec la stimulation cognitive, il est possible de faire travailler toutes les zones du cerveau.

 

La mémoire est d’abord une fonction de la personne, de son histoire,
de son environnement, de son affectif. 
Pour que vive la mémoire,
le premier secret est que la personne elle-même soit vivante !
 

Préserver l’autonomie

Favoriser l’estime de soi

Favoriser les relations sociales

 

L'atelier Stimulation Mémoire56 est un moyen de réveiller et/ou d’entretenir de façon ludique une capacité qui s’éteint peu à peu. C’est également un moment d’échanges et de communication qui utilise et stimule la mémoire des personnes âgées dans le but de renforcer leur identité, de leur apporter des repères dans le temps et l’espace et, de ce fait, d'augmenter  leur capacité d’autonomie.

Il s’agit d’apprendre à regarder autrement sa mémoire, à reprendre l’habitude de l’utiliser dans tous les moments de la vie quotidienne, à retrouver vraiment confiance en soi.
Il n'est jamais question de performance.
C’est toujours un pas en avant pour mieux utiliser ses propres capacités.


La mise en place d’un Atelier Stimulation Mémoire contribue à permettre à chacun
de se réinvestir dans le présent et de renforcer l’identité de chacun.
La prise en charge d’un groupe (en nombre limité) favorise l’échange et l’interaction.
Mais il est également nécessaire de prendre en charge chaque personne individuellement afin de stimuler la mémoire par des exercices utilisant les repères spatiaux et temporels qui permettent de situer la personne âgée dans un environnement
au temps présent et de renforcer son identité.

 

Avec l'Atelier Stimulation mémoire56, serons travaillés :

La mémoire sémantique
La fluence verbale
La mémoire autobiographique
La fluence catégorielle
La fluence phonémique
Le champs lexical


 

 

Les interactions peuvent être vraiment variées,
et elles apportent toutes un bénéfice à la personne âgée.

 

Les objectifs de l’atelier Stimulation mémoire56 sont  de :

- proposer des exercices appropriés, précis et accessibles à tous,
- faire fonctionner toutes les zones du cerveau,
- stimuler à titre préventif certaines fonctions mentales « engourdies » (mémoire olfactive, mémoire auditive, mémoire des noms propres, etc.),
- diversifier les stratégies d’apprentissage,
- développer sa motivation,
- faire en sorte que chaque individu en tire un bénéfice personnel,
- renforcer l’autonomie et sortir de l’isolement les participants.

 

Atelier Stimulation Mémoire56
votre atelier à domicile, en association ou en institution
Atelier personnalisé ou groupale


 

 

 

 

_____________________________

Atelier de Stimulation Mémoire56 - Votre atelier sur la Bretagne sud 
Tel : 06.60.86.01.79 - courriel :
contact@atelier-stimulation-memoire56.fr 
ou Atelier.memoire56@gmail.com
N° SIRET : 881 232 037 00013

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article